Fondation de la Maison de Montréal

Monseigneur Bourget demande aux Sœurs de Notre-Dame de Charité du Bon-Pasteur de venir s'installer et de fonder une Maison en Amérique. Rose-Virginie envoie quatre Sœurs; deux francophones et deux anglophones.

Après 4 mois de traversée en bateau, elles arrivent à Montréal le 11 juin 1844. Par la suite, les Sœurs iront à travers l'ensemble du Canada: Toronto (Ontario) en 1875, Halifax (Nouvelle-Écosse) en 1890,
St-John (Nouveau-Brunswick) en 1893, Winnipeg (Manitoba) en 1911.

Dès 1846                       15 Sœurs canadiennes vont aider aux États-Unis
        1871                       6 Sœurs vont au Pérou
        1872                       6 Sœurs fondent en Équateur
        1896                      Quelques Sœurs vont en Bolivie
        1935                       3 Sœurs fondent au Japon.

Colombie, Cuba, Égypte, Algérie, Liban, France, Iles de l'Océan Indien, Sénégal, Italie sont aussi des pays où les Sœurs canadiennes iront aider les personnes en difficulté.

En raison de son expansion mondiale, la Congrégation fut divisée en Provinces. En 1944, le Généralat décide de partager la Province en deux parties vu le nombre de personnes impliquées et la grandeur du territoire que représente le Canada. Au fil des ans, il y a eu deux provinces religieuses dont une à Montréal, pour les provinces de Québec et les villes d'Ottawa et de Moncton, et l'autre à Toronto, pour les provinces de l'Ontario, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de la Colombie-Britannique.

Ces deux provinces du Canada ont peu à peu été appelées à s'unir en une seule le 24 avril 2001. Aujourd’hui, nous avons une présence au Québec et en Ontario. Les Sœurs anglophones de l’Ontario relèvent maintenant de la Province de New York. On réfère dorénavant à la "Région francophone du Canada" pour les Sœurs du Québec.